Le mémoire de Master: ruptures et continuités. Points de vue des enseignants, points de vue des étudiants

Isabelle Delcambre

Resumo


L’écriture est une composante fondamentale de toutes les formations de l’enseignement supérieur, elle est sollicitée dans tous les dispositifs dont les objectifs se déclinent en termes d’enseignement, d’apprentissages et de formation, depuis la première année d’université jusqu’au doctorat. Au niveau du master, les étudiants et les enseignants sont confrontés à une nouvelle dimension de l’écriture universitaire : la production de connaissances scientifiques, l’insertion dans un champ de recherche. Le mémoire de master présente ainsi pour les étudiants une nouveauté par rapport aux écrits qu’ils ont pratiqués antérieurement, de nouvelles difficultés liées aux dimensions spécifiques de l’écriture de recherche en formation, et pour les enseignants, l’accompagnement de ces nouveaux écrits est liée à des attentes spécifiques, fortement liées aux différentes épistémologies disciplinaires. Cet article visera à comprendre et à analyser les enjeux de ces écrits dans la formation universitaire et la façon dont les enseignants et les étudiants les appréhendent.

Palavras-chave


Littéracies universitaires; Didactiques; Disciplines; Curriculum

Texto completo:

PDF/A


Ling. disc. Universidade do Sul de Santa Catarina, Santa Catarina, ISSN 1982-4017

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada com uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.