Former les doctorants à l’écriture de la thèse en exploitant les études descriptives de l’écrit scientifique

Françoise Boch

Resumo


La présente contribution a pour but de présenter comment les approches énonciatives de l’écrit scientifique peuvent servir la formation à l’écriture de la thèse de doctorat. Ce texte reprend les résultats de plusieurs travaux de recherche portant sur la comparaison entre les pratiques des experts (à partir de l’analyse d’un corpus d’articles en linguistique) et les pratiques d’étudiants de niveaux différents (à partir de l’analyse de corpus de rapports de stages, de chapitres de thèse ou d’articles rédigés par des doctorants). Ces résultats sont exploités didactiquement sous la forme de différents exercices dont l’objectif est de favoriser auprès des jeunes chercheurs des prises de conscience visant à travailler trois dimensions énonciatives : le positionnement de l’auteur du texte (comment prendre position dans un texte à visée objectivante), la légitimation de son objet d’étude (comment exposer les enjeux de sa recherche) et l’insertion des sources (comment intégrer dans son texte les textes d’autrui).

Palavras-chave


Écrit scientifique; Approches énonciatives; Formation doctorale

Texto completo:

PDF/A


Ling. disc. Universidade do Sul de Santa Catarina, Santa Catarina, ISSN 1982-4017

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada com uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.